Centre de formation de football : comment s'y préparer ?

Centre de formation de football : comment s'y préparer ?

Intégrer un centre de formation, pour beaucoup de passionnés de football en quête de devenir joueur professionnel, constitue un réel objectif. Nos experts football vous apportent leurs meilleurs conseils, ainsi que toutes les informations à prendre en compte pour faire de ce rêve, une réalité. 

 

Centre de formation football : quel est le prix ? 

 

Même si la situation économique peut paraître démesurée aujourd’hui dans le monde du football professionnel, sachez que le coût annuel d’une famille pour subvenir aux besoins de leur enfant en centre de formation n’est pas si élevé qu’on pourrait croire. 

Voici ce qui est pris en charge par les centres de formation :

  • nourriture et hébergement des footballeurs en herbe
  • paiement des frais de déplacements des matchs extérieurs 
  • équipement complet fourni tout au long de l’année aux jeunes apprentis. 

Il y a surement une participation annuelle que doivent fournir les parents qui variera en fonction du prestige du centre de formation en question. En plus du traditionnel argent de poche, mais tout cela ne dépassera de loin pas le coût du quotidien à la maison. 

Le coût le plus dur à supporter pour les parents et l’enfant n’est souvent pas d’ordre financier mais bien psychologique/moral dû à l’éloignement de l’environnement familial. 

 

Recrutement centre de formation : comment ça se passe ?

 

On recense 37 centres de formation de football en France. Autant dire que la concurrence est accrue pour parvenir à réaliser son rêve. La plupart du temps, ce sont les clubs eux-mêmes qui vont faire la démarche de recrutement d’un jeune joueur. 

En effet, pour assurer leur pérennité, les clubs sont tenus d’avoir des résultats sportifs positifs, ils savent donc que cela passe par le recrutement de jeunes footballeurs qui pourront peut-être un jour intégrer l’équipe professionnelle ou être revendu pour une belle somme d’argent. 

L’acte de recrutement d’un club envers un jeune joueur est clairement un investissement. Les clubs ont aujourd’hui tout un réseau de scouts qui vont aux bords des terrains tous les week-ends en espérant dénicher le futur talent du football français, ainsi qu’un large réseau d’agent de joueurs. On n’intègre pas un centre de formation comme on intégrerait une école par exemple. 

Un jeune peut être perçu comme une valeur marchande très tôt, il est important pour la famille de toujours s’adresser à un représentant d’un club professionnel et se méfier des agents à leurs compte qui vont penser plus aux bénéfices financiers qu’à l’épanouissement du joueur. 

 

Quels sont les tests à effectuer ? 

 

Dans le passé, les tests à effectuer étaient très protocolaires. Il y avait de nombreux tours de détection à passer pour enfin avoir une chance d’être pris. Il fallait par exemple savoir effectuer :

  • 50 jongles du pied

  • 50 jongles du pied gauche

  • 50 jongles de la tête. 

La non-réussite à ce test entraînait automatiquement la fin de l’aventure Puis plusieurs tests physiques et psychomoteurs avant d’enchainer sur des détections en situation réelle de matchs. 

 

Qu’en est-il de nos jours ? 

 

Aujourd’hui, les détections sont moins basées sur les capacités physiques. C’est d’ailleurs ce qui a grandement fait défaut au football français entre 2005 et 2015, les meilleurs joueurs physiquement étaient recrutés, ce qui a entrainé une baisse certaine du niveau technique. Face à des nations qui au contraire prônait la technique comme l’Espagne notamment qui a dominé sur le football mondial pendant près de 6 ans. 

On constate donc un changement à ce niveau-là en France, on revient à l’essence même du football en analysant :

  • la capacité à lire le jeu
  • la technique
  • la compréhension du jeu
  • la force mentale des jeunes joueurs pour intégrer les centres de formation. 

 

Quel âge faut-il avoir ? 

 

La plupart des jeunes sont recrutés en centre de formation entre 11 et 14 ans, mais des recrutements plus précoces ou au contraire plus tardifs ne sont de loin pas à exclure ! On dénombre énormément de joueurs devenus footballeurs professionnels tardivement après avoir été découvert sur le tard ou après avoir essuyé de nombreux refus. 

Quoi qu’il en soit, une des vertus les plus importantes lorsqu’on a le rêve de devenir joueur professionnel est la patience et surtout la persévérance. La plupart des grands champions sont connus pour leur persévérance sans faille, ne jamais lâcher et croire en leurs rêves. 

Effectivement, nous parlons de « rêve » car seulement 1 ou 2 joueurs d’une génération arrivent à intégrer le monde professionnel, c’est un milieu très concurrentiel.  



Quel est le niveau attendu ? 

 

Il est évident qu’il faille faire partie des meilleurs joueurs régionaux pour espérer intégrer un centre de formation. En effet, ce sont des parcours réservés à l’élite du football français, qui est destiné à préparer les futures stars du football français, il faut donc clairement afficher un haut niveau de pratique pour pouvoir intégrer la petite vingtaine de footballeurs de sa génération.  

Dans les centres de formation, sont véhiculées également des valeurs et des principes spécifiques à l’épanouissement collectif et personnel des joueurs. C’est un élément-clé dans la formation des clubs de foot, car tous ceux qui échouent doivent être capable de se réorienter et de s’épanouir professionnellement, c’est bien pour cette raison qu’il ne faut pas perdre de vue la scolarité. 

 

Comment s’inscrire ou intégrer des centres de formation ? 

 

Si on a pour ambition de devenir un jour footballeur professionnel et que l’on se sent assez fort au niveau footballistique et mental, alors la première étape est de démarcher les centres de formation de football. Il faut également essayer de participer au maximum de détections. Effectivement les journées détections constituent un repère indéniable de recruteurs des clubs professionnels. 

Un club cherche avant tout des jeunes joueurs solides mentalement, avec les pieds sur terre. L’intégration dans un centre de formation de football n’est pas à prendre à la légère car l’éloignement du domicile familial, des amis qui constituent des repères stables pour un enfant peuvent être difficile à vivre pour certains. Cela représente également beaucoup d’investissement psychologique et beaucoup de jeunes joueurs ne sont pas préparés à cela.

Cela montre une chose essentielle, il faut rester humble tout en ne cessant de croire en ses capacités de réussite, sans pour autant se mettre une pression énorme. L’entourage familial est très important pour apporter un soutien indéfectible à l’enfant.

 

Quels sont les 5 meilleurs centres de formation en France ? 

 

Comme on le disait auparavant, il y a un classement des meilleurs centres de formation qui est établi à la fin de chaque saison. 

 

  1. Paris Saint-Germain est en tête de ce classement 

  2. suivent ensuite Rennes, 

  3. Sochaux, 

  4. Lyon 

  5. et Monaco. 

 

Ces clubs-là possèdent les 5 meilleurs centres de formation sur la scène française. 

Des critères clairs sont fixés, et il ne s’agit pas seulement de critères footballistiques. En effet les résultats scolaires (Brevet des collèges, Baccalauréat, BTS) des jeunes footballeurs sont pris en compte, ainsi que la qualité des infrastructures et le nombre de contrats professionnels signés à la fin de la saison notamment.   

 

Comment s’entraîner pour intégrer un centre de formation ? 

 

Pour sortir du lot dans ce milieu hyper concurrentiel, il va de soi que l’entraînement est primordial pour un jeune joueur. Pour aller toujours plus loin dans votre recherche de progression, Netsportique vous mets à disposition un large choix de matériel sportif au meilleur prix garanti. Nous avons des produits adéquates pour chaque poste que vous occupez sur le terrain, ainsi qu’en adéquation avec ce que vous souhaitez travailler comme aspect du jeu. 

 

Pour les gardiens : 

 

  • Une large gamme de filet de rebond et des balles de réaction pour travailler sa réactivité.

  • Des lanceurs de balle pour travailler sur sa ligne de but. 

  • Des mannequins de coup-francs pour travailler les redoutables phases arrêtées. 

 

Pour les défenseurs : 

 

  • Des piquets de slalom pour travailler la qualité de ses appuis. 

  • Des haies pour travailler sa détente indispensable pour le jeu aérien. 

  • Des marquages au sol pour soigner son placement tactique. 

 

Pour les milieux : 

 

  • Des arceaux pour travailler la précision de ses passes. 

  • Des lanceurs de balle pour développer sa lecture des trajectoires de balles. 

  • Des échelles de rythme pour travailler sa coordination. 

 

Pour les attaquants : 

 

  • Des murs de tir de précision à fixer sur les buts pour travailler sa précision. 

  • Des lanceurs de balle pour soigner son sens du but dans n’importe quelle situation. 

  • Des filets de rebond pour travailler ses contrôles de balle et sa réactivité. 

 

Pour tous les joueurs en général : 

 



Réaliser son rêve de devenir footballeur professionnel est un chemin très long et avec beaucoup de concurrence. Le joueur devra avoir un entourage familial stable et devra figurer parmi les meilleurs joueurs régionaux pour avoir une chance d’intégrer un centre de formation de football. C’est bien pour cette raison-là que Netsportique souhaite vous accompagner au maximum dans votre quête de progression en vous proposant des équipements et matériel sportif de qualité. Nous sommes persuadés qu’avec nos produits, vous obtiendrez les résultats que vous méritez et ainsi, aurez une chance supplémentaire d’atteindre votre but.

Avis des internautes

Il n'y a pas d'avis pour le moment

Laissez-nous votre avis

Blog Divers